Enjeu : sécurité des enfants passagers

Les blessures liées aux accidents de la route sont l’une des principales causes de décès chez les enfants canadiens. Des mesures doivent donc être prises pour réduire les risques d’accident ainsi que les risques de blessures en cas d’accident.

Au Canada, les accidents de la route sont responsables d’un nombre de décès plus important que toute autre cause de blessures, ce qui équivaut à plus de deux salles de classe remplies d’enfants qui meurent chaque année. De plus, chaque année, des milliers d’autres enfants subissent des blessures lors d’accidents de la route.

Problème : faible utilisation du siège d’appoint

Selon Transports Canada, si au moins 75 pour cent des jeunes enfants sont retenus dans des sièges d’auto, près des trois quarts des enfants canadiens âgés de 4 à 9 ans ne sont pas protégés par des sièges d’appoint.

Solutions

Utilisation obligatoire du siège d’appoint

Lorsqu’ils sont correctement installés et utilisés en fonction du stade de développement physique de l’enfant :

  • Les sièges d’auto réduisent les risques de blessures ou de décès dans une proportion pouvant atteindre 75 pour cent.
  • Les sièges d’auto peuvent réduire le risque de décès dans une proportion de 71 pour cent chez les nourrissons de moins d’un an et de 54 pour cent chez les enfants âgés d’un à quatre ans.
  • Les sièges d’auto réduisent le risque d’hospitalisation dans une proportion de 67 pour cent chez les enfants de quatre ans et moins.
  • Les sièges d’appoint offrent jusqu’à 60 pour cent plus de protection que les ceintures de sécurité utilisées sans siège d’appoint.

Législation

Les recherches démontrent que la législation sur les sièges d’appoint est un moyen efficace de s’assurer que les enfants soient installés dans le siège d’auto qui convient à leur stade de développement physique. À l’heure actuelle, Alberta, les Territoires du Nord-Ouest et le Nunavut n’ont pas de loi sur les sièges d’appoint.  

Solutions complémentaires 

L’éducation, l’application de la loi et l’investissement accru du gouvernement au chapitre de la sécurité des enfants passagers sont également nécessaires pour faire en sorte que les routes du Canada soient les plus sécuritaires possible pour les enfants et les jeunes.

Les stratégies qui peuvent être mises en œuvre pour accroître le niveau de sécurité des enfants comprennent notamment ce qui suit :

  • Investir dans la recherche portant sur la conception et l’utilisation des sièges d’auto.
  • Faire de la sécurité des dispositifs de retenue pour enfants une priorité en matière de soins préventifs.
  • Demander à des professionnels de la santé d’évaluer l’utilisation des dispositifs de retenue pour enfants dans le cadre des consultations aux patients.