Enjeu : empoisonnement au monoxyde de carbone

Le monoxyde de carbone (CO) est une des causes principales des décès accidentels par empoisonnement en Ontario, au Canada et en Amérique du Nord. 

Selon Statistique Canada, entre 2000 et 2013, il y a eu 1125 décès par empoisonnement au monoxyde de carbone au Canada.

Problème : détection du monoxyde de carbone

La nature de l’empoisonnement au monoxyde de carbone requiert des mesures de sécurité proactives – lorsque l’empoisonnement s’est produit, il est trop tard pour agir. Sans un détecteur de monoxyde de carbone, il est impossible de détecter la présence de ce gaz dangereux parce qu’on ne peut ni le voir, ni le toucher, ni le sentir. Les symptômes de l’exposition sont souvent confondus avec ceux de la grippe et ignorés ou mal diagnostiqués.

Solution : adoption d’une loi rendant obligatoires les détecteurs de monoxyde de carbone

Quatre provinces et un territoire du Canada ont désormais une loi qui exige que les résidences possèdent un détecteur de monoxyde de carbone : Alberta, Ontario, Manitoba, Québec et Yukon.

L’investissement dans des stratégies de prévention des empoisonnements est rentable :

  • 1$ dépensé pour la prévention des empoisonnements permet d’économiser 7$ en coûts de soins de santé. 
  • La plupart des détecteurs de monoxyde de carbone coûtent moins de 35$. Cela représente environ deux cents par jour pour la durée de vie suggérée d’un détecteur de monoxyde de carbone.

L’empoisonnement au monoxyde de carbone à la maison peut être évité grâce à quelques mesures de sécurité.