Enjeu : blessure à la tête

Les blessures à la tête constituent la principale cause de blessures graves et de décès liés à des blessures chez les enfants qui se déplacent à bicyclette.

Problème : faible taux d’utilisation du casque 

Les recherches démontrent qu’un casque bien ajusté peut réduire le risque de blessures à la tête graves dans une proportion de plus de 80 pour cent. Cela signifie que quatre blessures sur cinq pourraient être évitées si tous les cyclistes portaient un casque.

Solution : les lois relatives au port du casque encouragent son utilisation 

Les lois sur le port du casque devraient encourager son utilisation pour tous les âges. Les taux de blessures à la tête chez les enfants et les jeunes cyclistes sont inférieurs d’environ 25 pour cent dans les provinces où le port du casque est légiféré, comparativement aux provinces qui ne possèdent pas de législation. À l’heure actuelle, huit provinces ont adopté une loi régissant le port du casque, mais cinq provinces seulement l’imposent pour tous les âges.

Casques obligatoires pour tous les âges

  • Colombie-Britannique
  • Nouveau-Brunswick
  • Terre-Neuve-et-Labrador
  • Nouvelle-Écosse
  • Île-du-Prince-Édouard

Casques obligatoires pour les personnes de moins de 18 ans

  • Alberta
  • Manitoba
  • Ontario

La législation, utilisée de pair avec des programmes continus d’éducation et d’application de la loi, est nécessaire pour faire en sorte que le port du casque devienne la norme. Le port du casque et la pratique du vélo devraient être encouragés afin de garder les enfants en santé, actifs et en sécurité.

Sécurité routière

Le gouvernement, l’industrie, les collectivités et tous les intervenants peuvent promouvoir un mode de vie sain, actif et sécuritaire et une culture du cyclisme. Il s’agit notamment de faire diminuer la vitesse de circulation dans les collectivités en réduisant les limites de vitesse et en adoptant des mesures de modération de la circulation, ainsi que d’aménager des zones récréatives pour la pratique du cyclisme. L’amélioration de la sécurité routière exige une approche globale qui tient compte de la conception des routes dans une collectivité ainsi que de la façon dont les véhicules, les piétons et les cyclistes se déplacent dans les rues.