Entre 2000 et 2013, il y a eu 1 125 décès par empoisonnement au monoxyde de carbone au Canada. »

Statistique Canada 

Le monoxyde de carbone (CO) est une des causes principales des décès accidentels par empoisonnement en Ontario, au Canada et en Amérique du nord. Il est incolore, inodore et peut causer des dommages immédiats s’il n’est pas détecté, incluant le coma et la mort.

Le CO est produit par des appareils qui fonctionnent avec des énergies fossiles (bois, gaz, pétrole ou charbon) tels que :

  • Sèche-linge
  • Four
  • Chauffe-eau
  • Feu de cheminée (bois ou gaz)
  • Chaudière au mazout ou au gaz
  • Gaz d’échappement des voitures
Close-up of wood logs and flames in a brick fireplace

Prévention à la maison

Soyez conscient du danger.

Le monoxyde de carbone est un gaz très toxique, souvent appelé « tueur silencieux » parce qu’on ne peut ni le voir, ni le toucher, ni le sentir.

Connaissez les symptômes d’un empoisonnement au monoxyde de carbone.

  • Ces derniers s’apparentent à ceux de la grippe – nausées, maux de tête, irritation des yeux, confusion et somnolence – sauf qu’il n’y a pas de fièvre. Ces symptômes sont souvent ignorés ou mal diagnostiqués.
  • S’ils apparaissent, faites immédiatement sortir tout le monde à l’air frais, y compris les animaux de compagnie, et composez le 911 ou votre service d’incendie local.

Éliminez le monoxyde de carbone à la source.

Les appareils à combustion sont une source courante de monoxyde de carbone en cas de dysfonctionnement, de mauvaise ventilation, d’espaces confinés (chaufferie, garage, chalet, tente, véhicule récréatif, cabine de bateau ou camping-car). Faites inspecter chaque année vos appareils à combustion par un technicien certifié par la Commission des normes techniques et de la sécurité. 

Installez des détecteurs de monoxyde de carbone certifiés dans votre maison. 

Canadian Standards Association (CSA) Group logo

La nature de l’empoisonnement au monoxyde de carbone requiert des mesures de sécurité proactives – attendre que l’empoisonnement n’arrive est trop tard. Sans un détecteur de monoxyde de carbone, vous ne pouvez pas détecter ce gaz empoisonnant.

Les détecteurs de monoxyde de carbone

Depuis 2014, les détecteurs sont obligatoires dans les foyers en Ontario mais ce n’est pas encore le cas pour quelques provinces et territoires canadiens. Les détecteurs à affichage numérique vous permettent de constater tout changement de la qualité de l’air de la maison avant que cela n’atteigne un niveau dangereux. Il existe également des détecteurs deux en un de fumée et de monoxyde de carbone ; certains modèles « parlent » même pour alerter du danger quand l’alarme sonne.

Installation

  • Suivez les instructions du fabricant ou demandez à votre service d’incendie local où placer les détecteurs.
  • Placez le détecteur où vous pouvez facilement lire l’écran digital. Contrairement à la fumée qui monte, le monoxyde de carbone se mêle à l’air. Les détecteurs peuvent donc être installés à n’importe quelle hauteur dans la pièce.
  • Installez le détecteur à chaque étage de votre maison et en dehors des chambres.
  • N’installez PAS les détecteurs de monoxyde de carbone dans des garages.

Maintenance

Close-up of an adult male replacing the batteries in a smoke detector
  • Testez les détecteurs tous les mois en utilisant le bouton de test.
  • Nettoyez la poussière et autres débris atmosphériques en aspirant les détecteurs.
  • Remplacez les piles au moins une fois par an.
  • Remplacez l’ensemble tous les cinq à sept ans, comme le recommande l’association « The National Fire Protection Association ». Les détecteurs s’usent ! Les capteurs s’affaiblissent et s’obstruent avec le temps.