Couverture document

La Semaine Nationale de la Sécurité des Jeunes au Volant (SNSJV), qui se déroule du 20 au 26 octobre partout au Canada, incite les collectivités à sensibiliser les jeunes conducteurs et leurs passagers à la façon dont ils peuvent assurer leur sécurité sur nos routes.

Cette année, nous mettons l’accent sur la conduite avec facultés affaiblies par la drogue, y compris la consommation de cannabis et d’autres drogues, ainsi que la distraction et l’agressivité au volant. Joignez-vous à la conversation sur les médias sociaux en utilisant les mots-clics #quesignifiefacultésaffaiblies et #SNSJV2019.

Les principaux facteurs qui mettent en danger la sécurité des jeunes conducteurs et de leurs passagers sont les suivants :

  • Facultés affaiblies par l’alcool, les drogues ou une combinaison des deux
  • Distraction, y compris l’utilisation du téléphone cellulaire
  • Manque de compétences et d’expérience
  • Excès de vitesse

Parmi tous les groupes d’âge, les jeunes enregistrent le taux le plus élevé de décès et de blessures sur les routes et forment le groupe le plus important de conducteurs qui perdent la vie dans des accidents et ont des résultats positifs aux tests de dépistage d’alcool ou de drogues.

Nous permettons aux collectivités de soulever ces problématiques relatives aux jeunes conducteurs en utilisant nos ressources et nos activités, comme les campagnes éclair de contraventions positives, dans le cadre desquelles les élèves travaillent avec la police locale pour distribuer des « contraventions positives » aux bons conducteurs qui donnent des renseignements sur la conduite sécuritaire et peuvent ensuite être utilisées pour participer à un tirage et gagner des prix. 

Les collectivités peuvent utiliser les ressources de Parachute, fournies par l’entremise des trousses d’outils de campagne, pour organiser des événements d’information et de sensibilisation sur la sécurité des jeunes conducteurs. 

Commandez votre trousse d’outils 2019 pour la SNSJV

Nos trousses d’outils communautaires 2019 pour la SNSJV vous aident à mettre en œuvre des activités et comprennent : 

  • Messages clés fondés sur des données probantes
  • Fiches de conseils 
  • Trousse promotionnelle
  • Guide pour les réseaux sociaux 
  • Boîtes de scrutin pour les contraventions positives 
  • Guides d’activités pour les kiosques à photos d’égoportraits et les campagnes éclair de contraventions positives.

Messages clés pour la SNSJV 2019

Pose les clés. Ne conduis pas gelé.

Illustration of several roadways shaped like a cannabis leaf and a car skidding off one of the roads
  • Près d’un tiers des adolescents estime que le cannabis au volant n’est pas aussi dangereux que l’alcool au volant. Ne te méprends pas : tiens-toi au courant des faits.
  • 11 pour cent des jeunes de 13 à 18 ans et 23 pour cent des jeunes de 19 à 24 ans déclarent conduire avec les facultés affaiblies par le cannabis. Ne contribue pas à ces statistiques. Ne conduis pas gelé.
  • La conduite avec facultés affaiblies par le cannabis n’est pas seulement dangereuse, elle est également illégale et peut être détectée par la police. Ne prends pas le risque de perdre ton permis ou de te retrouver en prison.
  • Le cannabis nuit à ta capacité de contrôler ta vitesse, de maintenir une bonne distance de suivi, de rester dans ta voie et diminue ton temps de réaction. Reste toujours sobre lorsque tu conduis. 
  • Environ 1,4 million de Canadiens âgés de 15 ans et plus ont déclaré avoir été passagers dans un véhicule conduit par quelqu’un qui avait consommé du cannabis dans les deux heures précédentes. Ne mets pas ta vie en danger; ne monte jamais dans la voiture d’un conducteur aux facultés affaiblies par la drogue.
  • Conduire gelé ne vaut pas la peine de perdre la vie ou de mettre celle d’autres personnes en danger. Prends les dispositions nécessaires pour rentrer chez toi en toute sécurité avec un ami, un membre de la famille ou un taxi. Cette décision pourrait te sauver la vie.

Si tu as bu, ne conduis pas.

Illustration of a car driver holding a bottle, and the passenger has question marks over their head
  • Les jeunes de 16 à 19 ans représentent 23 pour cent des personnes tuées, 18 pour cent des personnes blessées et 11 pour cent des personnes arrêtées pour conduite avec facultés affaiblies par l’alcool. Il ne vaut pas la peine de risquer sa vie; reste sobre lorsque tu conduis.
  • Plus du tiers des élèves de la 9e à la 12e année déclarent avoir été passagers d’un conducteur qui avait consommé de l’alcool. Ne monte pas en voiture avec quelqu’un qui a bu. Appelle un taxi pour que la personne puisse rentrer chez elle en toute sécurité.  
  • Lorsque tu choisis de prendre le volant après avoir bu, tu choisis de mettre ta propre vie et celle des autres en danger. Si tu bois, ne conduis pas.
  • Un pourcentage élevé de conducteurs qui conduisent après avoir bu boivent en présence d’amis proches ou de membres de leur famille. Exprime toi; dis à tes amis et aux membres de ta famille que ce n’est pas cool de prendre le volant après avoir bu.
  • Si tu planifies une soirée entre amis, sois prévoyant. Assure-toi d’avoir un chauffeur désigné, de te faire ramener par un ami ou un membre de ta famille, d’appeler un taxi ou de prendre le transport en commun.

Concentre-toi sur la route, pas sur ton téléphone.

Illustration of car steering wheel with a texting bubble over it
  • Les conducteurs qui envoient des messages texte en conduisant sont jusqu’à huit fois plus à risque d’être impliqués dans un accident.
  • Les Canadiens croient que l’envoi de messages texte en conduisant est l’une des plus grandes menaces pour leur sécurité sur la route. Ne te mets pas, toi-même ou les autres, en danger; réponds lorsque tu atteins ta destination.  
  • Le risque de collision augmente lorsqu’un conducteur ne garde par les yeux sur la route, même pendant quelques secondes. Garde ton téléphone hors de portée en conduisant pour ne pas être tenté de regarder.

Fais attention à ta vitesse et reste en vie.

Ilustration of odometer with cracked glass
  • Les excès de vitesse sont à l’origine d’un tiers des décès chez les adolescents au Canada. Être en retard n’est pas une raison pour risquer sa vie.
  • La vitesse tue. Respecte les limites de vitesse et adapte ta vitesse en fonction des conditions de la route.
  • Une diminution de 5 pour cent de la vitesse moyenne peut réduite de 30 pour cent le nombre de décès. Ralentis pour rester en vie; fais-le pour toi et pour les autres.

Les ressources en français seront bientôt disponibles.

Soutenu par