Nous vous recommandons de ne pas utiliser de siège d’auto usagé, car vous ne connaîtriez pas l’historique de ce siège, par exemple, s’il a été ou non impliqué dans une collision.

Si vous décidez cependant d’utiliser un siège d’auto usagé, il est important de tenir compte de certains facteurs : 

national safety mark sticker
Marque nationale de sécurité 
  • Le siège d’auto est-il accompagné du manuel ou du livret d’origine ?
  • La taille et le poids pour lesquels le siège d’auto est conçu sont-ils clairement indiqués ?
  • Le siège d’auto comporte-t-il une date limite d’utilisation imprimée en relief sur la matière plastique ainsi qu’un autocollant rond de la Marque nationale de sécurité ?
  • Le siège d’auto a-t-il fait l’objet d’un rappel ? Consultez le site Web de Transports Canada en ce qui concerne les rappels
  • Le siège d’auto a-t-il déjà été impliqué dans un accident d’auto ? Si c’est le cas, il ne doit pas être utilisé de nouveau, même si son apparence est intacte. 

Vérifiez la date limite d’utilisation. Tous les sièges d’auto et sièges d’appoint vendus au Canada affichent une date limite d’utilisation. N’utilisez pas de sièges d’auto ou de sièges d’appoint après cette date.

Cutting off harness straps of car seat

Nous vous conseillons plutôt de vous débarrasser des sièges dont la date limite d’utilisation est dépassée. Pour jeter un siège d’auto dont l’utilisation n’est plus sécuritaire, coupez d’abord les sangles du harnais et déchirez l’étoffe du siège. Ceci permettra de vous assurer que le siège d’auto n’est pas retiré des ordures et utilisé à nouveau.