Un casque bien ajusté aide à protéger votre cerveau, réduisant considérablement (jusqu’à 80 pour cent) le risque de blessures graves.  Cela signifie que quatre lésions cérébrales sur cinq pourraient être évitées si tous les cyclistes portaient un casque.

Les casques de vélo peuvent également être utilisés pour le patin à roues alignées et la trottinette. Les planches à roulettes ont leur propre casque.

Ajustement du casque

Utilisez la bonne taille de casque

  • Les casques sont disponibles en différentes tailles. Il existe des casques spéciaux pour les tout-petits (moins de cinq ans) qui offrent une meilleure protection à l’arrière de la tête. Pour certains enfants, il se peut que ces casques deviennent trop petits et ne soient plus adaptés avant l’âge de cinq ans. Ils doivent donc porter un casque plus grand.  
  • Les casques sont fournis avec un rembourrage supplémentaire qui peut être ajouté à l’intérieur à l’avant ou à l’arrière du casque pour qu’il soit bien ajusté.
Couverture document
Suivez la règle 2V1 pour ajuster votre casque.

Vérifiez si le casque est correctement ajusté

Secouez la tête d’un côté à l’autre et de l’avant vers l’arrière. Le casque ne doit pas bouger.

Ajustez correctement le casque

  • Le casque doit couvrir le haut du front et être placé à environ deux doigts de largeur au-dessus des sourcils. 
  • Les sangles latérales doivent être bien ajustées autour de chaque oreille en forme de « V ». 
  • Les boucles de la sangle latérale doivent tenir juste sous l’oreille. Bouclez la mentonnière. Serrez-la jusqu’à ce que vous ne puissiez placer qu’un seul doigt entre la courroie et votre menton 
  • Vérifiez l’ajustement du casque à chaque utilisation.
Apprenez comment bien ajuster le casque en utilisant la règle 2V1.

Ne portez pas de casquette de baseball sous un casque.

  • Tout élément susceptible de modifier l’ajustement d’un casque ne doit pas être porté. 
  • Les casquettes de baseball, les grosses pinces à cheveux et les écouteurs ne devraient jamais être portés sous un casque. 
  • Les queues de cheval doivent être portées basses sur la nuque lorsqu’on porte un casque.

Casques dont l’utilisation est sécuritaire

Remplacement des casques

  • Les casques de vélo doivent être remplacés tous les cinq ans ou après un accident si le cycliste s’est heurté la tête.
  • Après cinq ans, le plastique du casque sèche et peut devenir cassant. 
  • Les casques trop vieux peuvent ne pas être conformes aux normes de sécurité actuelles. 
  • Les casques de vélo sont conçus pour vous protéger contre un seul impact. Lorsqu’un casque a subi un choc à la suite d’un accident, la mousse à l’intérieur se comprime. Il faut alors remplacer le casque, même s’il n’a pas l’air endommagé.

Il n’est pas sécuritaire d’utiliser un casque usagé

Ce n’est pas une bonne idée d’acheter un casque usagé. Vous ne savez pas si le casque a déjà reçu un choc et vous ne connaissez pas nécessairement non plus sa date de fabrication.

Ne pas utiliser un casque s’il manque des pièces

Vous ne devriez jamais utiliser un casque s’il manque des pièces. Assurez-vous que toutes les sangles et toutes les pièces de fixation et de réglage du casque sont en bon état et fonctionnent bien. Si les boucles des sangles latérales du casque flottent, ce dernier ne s’ajustera pas bien et ne doit donc pas être porté.

Ne mettez pas d’autocollants sur un casque 

  • Les autocollants contiennent un type d’adhésif pour les fixer et les adhésifs contiennent des solvants facilitant le processus de collage qui risquent de fragiliser le plastique du casque. 
  • Ne permettez à votre enfant de mettre des autocollants sur son casque que si vous savez que leur adhésif est compatible avec le plastique du casque. En cas de doute, il vaut mieux éviter d’apposer des autocollants sur le casque.

Casques pour différentes activités

A boy does a skateboard trick while wearing a helmet and additional protective equipment

Planche à roulettes 

Un casque spécifique est requis pour la planche à roulettes, car celui-ci couvre une plus grande partie de l’arrière de la tête et il est conçu pour protéger contre plusieurs impacts. Étant donné que les chutes sont fréquentes avec ce sport, les casques sont conçus pour résister à plusieurs impacts subis au même endroit.

Conduite en trottinette : casques et équipement

  • Vous pouvez utiliser des casques de vélo ou des casques multisports qui ont été testés pour la conduite en trottinette.
  • L’utilisation de protège-poignets n’est pas recommandée, car ils peuvent entraver la conduite et causer des blessures.
  • Les protège-coudes et les genouillères peuvent également protéger contre les blessures, mais très peu de recherches ont démontré leur efficacité.

Casque multisport 

Un casque multisport est un casque homologué qui répond aux normes de sécurité pour plusieurs activités. Assurez-vous que les activités sont clairement indiquées sur le casque multisport. Si vous avez des questions, contactez le fabricant.