Ajustement des casques

  • Les casques de ski et de planche à neige doivent être placés à deux doigts de largeur au-dessus du sourcil. Le port du casque doit être confortable et bien ajusté, avec une seule largeur de doigt sous la mentonnière.
  • Les coussinets du casque doivent toucher les joues et le front et l’arrière du casque ne doit pas toucher la nuque. 
  • Si vous portez des lunettes de protection, il devrait y avoir peu ou pas d’espace entre le dessus des lunettes de protection et le casque. 
  •  La plupart des casques sont livrés avec des instructions d’ajustement.

Remplacement des casques

Remplacement des casques de hockey 

hockey helmet
Casque de hockey.
  • La durée de vie d’un casque de hockey n’est pas facile à déterminer et il n’existe pas de lignes directrices sur l’expiration des casques de hockey au Canada. 
  • Les casques de hockey sont des casques à impacts multiples, c’est-à-dire qu’ils sont conçus pour protéger contre plus d’un impact, mais doivent être remplacés si l’on constate qu’ils ont été endommagés.
  • L’Association canadienne de normalisation recommande aux consommateurs de faire preuve de jugement quant à l’état d’un casque avant de l’utiliser. Les casques craqués, dont les pièces de revêtement sont desserrées ou manquantes ou ayant subi un choc sévère doivent être remplacés. 

Remplacement des casques de ski ou de planche à neige

ski and snowboard helmet
Casque de ski et de planche à neige.
  • Si le casque est tombé ou si le porteur a été victime d’une chute ou d’une collision en portant le casque, il faut en acheter un nouveau, même s’il ne semble pas endommagé.
  • Un casque de plus de cinq ans devrait être remplacé. Le plastique entrant dans la composition des casques perd, au fil du temps, son intégrité et sa capacité à bien protéger l’utilisateur, même lorsqu’il semble intact. De plus, les casques plus anciens peuvent ne plus être conformes aux normes de sécurité en vigueur.

Casques dont l’utilisation est sécuritaire

Normes canadiennes

Il n’est pas sécuritaire d’utiliser un casque usagé

L’utilisation d’un casque usagé n’est pas recommandée. On ne peut pas garantir l’historique et l’âge du casque si celui-ci a déjà été utilisé. Il se peut également qu’il y ait des pièces manquantes ou cassées.

Luge et traîne sauvage

Les casques de ski sont recommandés car ils sont conçus pour une utilisation par temps froid et pour des chutes et des vitesses similaires.

Motoneige

Un casque de motoneige doit être porté à chaque sortie.