Parachute prend part à la Semaine nationale de prévention des empoisonnements, du 15 au 21 mars 2020, pour sensibiliser le public à la prévention des empoisonnements accidentels par le cannabis chez les enfants.

Cette campagne nationale annuelle de sensibilisation aux empoisonnements attire l’attention sur les causes des empoisonnements accidentels et sur les moyens de les prévenir. Chaque année, plus de 1 500 Canadiens perdent la vie et près de 8 000 sont hospitalisés à la suite d’un empoisonnement accidentel.

Pourquoi mettre l’accent sur le cannabis en 2020 ?

Les enfants peuvent subir un empoisonnement aux substances chimiques contenues dans le cannabis en raison de leur petite taille et de leur poids léger.

Comparativement aux autres formes de cannabis, les produits comestibles issus du cannabis peuvent avoir un effet plus fort et prolongé sur l’organisme. L’ingestion de cannabis est la cause la plus fréquente d’empoisonnement par le cannabis chez les enfants.

Un récent sondage Ipsos commandé par Parachute indique que 94% des parents canadiens qui consomment du cannabis conviennent qu’il est de leur responsabilité d’entreposer de façon sécuritaire leurs produits comestibles issus du cannabis; cependant, seul un parent sur quatre déclare les entreposer correctement.

Conseils pour conserver en toute sécurité les produits comestibles issus du cannabis et les divers autres produits à base de cannabis

  • Conservez en tout temps les produits à base de cannabis dans leur emballage d’origine
  • Veillez à ce que les produits à base de cannabis soient correctement refermés et entreposés à nouveau après chaque utilisation
  • Conservez les produits à base de cannabis dans un placard, un tiroir ou une armoire verrouillés, en hauteur, à l’abri des regards et de la portée des enfants
  • Évitez de consommer des produits à base de cannabis devant les enfants, afin de prévenir les comportements d’imitation
  • Conservez les sacs à main et les sacs qui vous appartiennent ou qui appartiennent aux visiteurs hors de la portée des enfants. Les sacs peuvent contenir des produits à base de cannabis ou diverses autres substances toxiques.

40 % des parents canadiens seulement indiquent connaître les ressources locales des centres antipoison. N’oubliez pas de conserver le numéro de téléphone du centre antipoison local dans votre téléphone cellulaire ou dans un endroit visible, comme sur le réfrigérateur.

En cas d’empoisonnement accidentel, contactez votre centre antipoison local. En cas de perte de conscience ou de difficulté à respirer, appelez le 911.

Ce programme est réalisé grâce à une contribution financière de Santé Canada; les opinions qui y sont exprimées ne représentent pas nécessairement celles de Santé Canada.