Les urgences de nature respiratoire comme l’étouffement sont l’une des principales causes de décès liés aux blessures chez les enfants canadiens.

On estime que 44 enfants de 14 ans et moins meurent chaque année au Canada d’étouffement, de suffocation, d’étranglement et que 380 autres sont hospitalisés pour des blessures graves. Près de la moitié, soit 48 pour cent de ces hospitalisations sont dues à l’étouffement par la nourriture.

Les enfants qui survivent à de telles blessures peuvent souffrir de lésions cérébrales parce qu’ils ont été privés d’oxygène pendant un certain temps. L’étouffement par la nourriture est l’une des principales causes des arrêts respiratoires chez les jeunes enfants.

Conseils pour prévenir l’étouffement 

Gardez hors de la portée des enfants de moins de trois ans tout objet susceptible de provoquer un étouffement, y compris ce qui suit :

Petits objets

Si un objet peut passer à travers un rouleau de papier hygiénique en carton, il peut provoquer l’étouffement d’un jeune enfant. Les pièces de casse-tête, les jouets et les blocs de construction devraient être de plus grande taille pendant la période durant laquelle les enfants mettent tout dans leur bouche. Pour en savoir plus à ce sujet, consultez la rubrique Le temps du jeu de notre page d’information sur la Sécurité à domicile.

Ballons en latex

Close-up of coloured, deflated balloons on a wooden table

Un morceau de ballon en latex peut facilement obstruer les voies respiratoires d’un enfant et l’empêcher de respirer. Assurez-vous de jeter immédiatement les morceaux de ballons brisés. Les ballons en Mylar (aluminium) sont une solution de rechange plus sûre. Lorsque ces ballons se brisent en petits morceaux, en cas d’ingestion, ils ne bloquent pas les voies respiratoires de l’enfant. 

Close-up of finely chopped carrots on a cutting board

Noix, maïs soufflé, hot-dogs, bâtonnets ou morceaux de carottes crues et autres aliments durs et croquants

Ces aliments sont les causes les plus courantes d’étouffement chez les jeunes enfants. Si vous servez un hot-dog à votre enfant, assurez-vous de le trancher dans le sens de la longueur.

Poires, pommes, céleris et autres fruits et légumes durs crus 

Les jeunes enfants n’ont pas encore les dents assez solides pour broyer la nourriture en petits morceaux sécuritaires. Les fruits et légumes doivent être réduits en purée ou hachés finement avant d’être servis à votre enfant.