Des mesures simples peuvent être prises pour assurer votre sécurité et celle de votre famille. La noyade est l’une des principales causes de décès relatives aux blessures chez les Canadiens. Bien souvent, cela arrive rapidement et en silence.

La natation, le bain et les jeux aquatiques peuvent être très amusants pour les enfants. Parachute souhaite que les familles profitent de la natation et des jeux aquatiques dans le cadre d’un mode de vie sain et actif.

Selon la 4e édition du Plan canadien de prévention de la noyade de la Coalition canadienne pour la prévention de la noyade :

  • En moyenne, 452 personnes sont décédées de noyade chaque année entre 2011 et 2015.
  • Les taux de mortalité les plus élevés liés à l’eau de 2011 à 2015 ont été enregistrés chez les personnes âgées de 65 ans et plus et chez les jeunes adultes de 20 à 34 ans.
  • Les taux de noyade les plus élevés touchent les hommes, les personnes âgées de 65 ans et plus, les jeunes adultes âgés de 20 à 24 ans et les adultes âgés de 55 à 59 ans.
  • Les décès liés à l’eau sont plus susceptibles de se produire l’été, les fins de semaine et dans les plans d’eau naturels comme les lacs et les rivières. 
  • Les taux de décès par noyade sont moins élevés dans les milieux artificiels, mais parmi ceux-ci, les noyades dans les baignoires et les piscines privées sont les plus fréquentes. 
  • Près des deux tiers de tous les décès par noyade accidentelle surviennent au cours d’une activité récréative, et un quart supplémentaire lors d’activités de la vie quotidienne. Parmi les activités les plus fréquentes, mentionnons la navigation de plaisance et les activités aquatiques, comme la baignade dans les piscines et les pataugeoires.

Accès aux formations

Cours de natation

Les leçons de natation sont un bon moyen pour les personnes de tout âge d’acquérir de la confiance en milieu aquatique, mais elles ne peuvent à elles seules prévenir les noyades des enfants et des adultes. Communiquez avec votre municipalité locale pour obtenir des renseignements sur les cours offerts dans votre collectivité.

  • Les enfants de cinq ans et plus peuvent commencer à apprendre à nager et à acquérir des habiletés aquatiques. 
  • Les enfants de moins de cinq ans n’ont pas les habiletés physiques nécessaires pour nager seuls. 
  • Les leçons de natation pour les tout-petits devraient mettre l’accent sur l’initiation des enfants à l’eau et l’enseignement de la sécurité aquatique aux parents. 
  • Surveillez toujours votre enfant de près, même lorsqu’il devient bon nageur.
  • Enseignez à votre enfant les règles de sécurité aquatique et parlez-lui des courants dans les lacs, les rivières et les océans. Au fur et à mesure que vos enfants grandissent et que leurs habiletés en natation s’améliorent, enseignez-leur les règles de sécurité aquatique qui sont adaptées à leur âge. Cela les aidera à comprendre pourquoi certaines activités leur sont interdites lorsqu’ils sont dans l’eau ou à proximité de l’eau.

Secourisme et réanimation cardiorespiratoire

Group of people learning how to make first aid heart compressions with dummies

Suivez une formation en réanimation cardiorespiratoire, en secourisme, en sauvetage nautique et en natation. Ces types de formation peuvent vous permettre d’aider sans prendre de risque d’autres personnes qui sont en difficulté. Chaque année, des gens décèdent lorsqu’ils tentent de sauver des personnes dans l’eau parce qu’ils n’ont pas reçu de formation en sauvetage nautique.

Supervision et surveillance mutuelle

Pour les enfants qui sont dans l’eau ou près de l’eau, assurez-vous qu’un nageur expérimenté se trouve toujours à portée de vue et à proximité, surtout si les enfants ne sont pas de bons nageurs. Les plans d’eau comprennent les piscines de jardin, les baignoires et les plans d’eau ouverts comme les lacs, les rivières et les océans. Si votre enfant glisse dans l’eau, un nageur expérimenté devra le sortir rapidement de l’eau et pratiquer la réanimation cardiorespiratoire, au besoin.

Un frère ou une sœur plus âgé ou un camarade qui n’est pas un adulte ne peut pas surveiller un enfant plus jeune sans danger. Des enfants se sont noyés en présence d’un enfant ou d’un frère ou d’une sœur plus âgés. Surveillez bien les enfants plus âgés également car même s’ils savent nager, ils peuvent quand même éprouver des difficultés dans l’eau.

Les adultes devraient toujours nager avec un camarade. Même si vous êtes un bon nageur, vous pouvez quand même vous retrouver dans des situations dangereuses dans l’eau.

Les enfants sont particulièrement exposés au risque de noyade

Enfants de moins de cinq ans

Tous les enfants sont à risque concernant la noyade, mais les jeunes enfants de moins de cinq ans sont particulièrement exposés au risque de noyade pour les raisons suivantes :

  • Ils sont attirés par l’eau, mais n’en comprennent pas le danger.
  • Ils sont capables de marcher, mais ils ne savent pas nager.
  • Ils manquent d’équilibre et de coordination et courent un risque accru de tomber dans l’eau.
  • Leurs poumons sont plus petits que ceux des adultes et se remplissent rapidement d’eau.
  • Ils peuvent se noyer dans 2,5 centimètres (un pouce) d’eau seulement.

Enfants de cinq à quatorze ans 

  • Les enfants plus âgés peuvent surestimer leurs propres habiletés, sous-estimer la profondeur de l’eau ou la force du courant, ou relever un défi lancé par un ami.
  • La force physique se développe tout au long de l’enfance. Même un bon nageur peut avoir des ennuis, surtout dans des eaux ou des environnements qui ne lui sont pas familiers.