L’Halloween peut être une période excitante pour les enfants qui, distraits par les bonbons et les costumes, peuvent facilement en oublier les règles de sécurité. 

Dans les faits, des recherches ont démontré que les distractions peuvent augmenter les risques qu’un enfant soit percuté par une voiture.  

Voici quelques conseils simples pour faire de la soirée de l’Halloween une soirée sécuritaire pour tous.

Conseils de sécurité à l’intention des parents et des fournisseurs de soins

Choisissez des costumes aux couleurs vives pour augmenter la visibilité de votre enfant.

Si le costume est de couleur foncée, pensez à ajouter des bandes réfléchissantes ou des décalcomanies qui capteront la lumière des phares de voiture.

Optez pour du maquillage plutôt que pour des masques.

Un masque peut bloquer partiellement la vue et restreindre la vision périphérique : il est donc plus difficile de vérifier la circulation en sens inverse avant de traverser une route.

Un adulte ou un enfant plus âgé responsable devrait accompagner les jeunes enfants.

Les jeunes enfants n’ont pas toujours les aptitudes nécessaires pour traverser la rue seuls. Suivez ce conseil toute l’année pour assurer la sécurité de votre enfant, lui inculquer de bonnes habitudes piétonnières et favoriser un comportement axé sur la sécurité.

Apprenez à votre enfant à s’arrêter sur le trottoir, à regarder à gauche, à droite, et encore à gauche, et à écouter la circulation en sens inverse.

Ce réflexe essentiel est particulièrement important lorsque votre enfant est distrait ou excité. Ne vous fiez jamais entièrement aux feux de circulation – regardez autour de vous et portez attention aux bruits pour vous assurer de traverser sans danger.

Il n’est pas sécuritaire de traverser entre des voitures stationnées ou d’autres obstacles.

Traversez toujours aux passages pour piétons, aux coins des rues ou aux intersections. De nombreuses blessures surviennent lorsque les enfants traversent en courant entre les voitures stationnées.

Restez sur le trottoir ou sur le chemin lorsque vous marchez de maison en maison.

S’il n’y a pas de trottoir, marchez le long de la route, face à la circulation pour que les conducteurs puissent vous voir. Dès le plus jeune âge, on peut enseigner aux enfants que les routes sont faites pour les voitures et les trottoirs pour les enfants. S’il n’y a pas de trottoir dans votre communauté, il peut être très dangereux de marcher le long de la route la nuit – l’accompagnement d’un adulte et les lampes de poche sont indispensables, quel que soit l’âge de l’enfant.

Conseils aux automobilistes

Les enfants sont plus nombreux dans les rues pendant l’Halloween et les automobilistes doivent accroître leur vigilance.   

Conduisez lentement dans les zones résidentielles, où les enfants ont de fortes chances de passer à l’Halloween.

Saviez-vous qu’il est très difficile pour les automobilistes d’évaluer leur propre vitesse ? Plus vite vous conduisez, moins vous avez de chances d’apercevoir un enfant qui se déplace à pied, et plus il est difficile de s’arrêter rapidement.

Surveillez l’apparition d’enfants, dont beaucoup portent des masques susceptibles de réduire leur visibilité.

Les enfants qui passent à l’Halloween sont souvent excités et peuvent oublier les règles de sécurité piétonnières les plus élémentaires. Ils ont tendance à surgir des endroits les moins prévisibles, notamment très souvent entre les voitures stationnées. N’oubliez pas non plus que le costume peut réduire le champ de vision d’un enfant et l’empêcher de vous voir.

Réduisez les possibilités de distraction et demeurez alerte.

Concentrez-vous sur la route, et ne vous laissez pas distraire par votre cellulaire ou de la musique à volume élevé.

N’oubliez pas d’entrer et de sortir lentement et prudemment des voies d’accès pour autos.

Pendant l’Halloween, les enfants excités courent souvent sur le trottoir, et peuvent surgir rapidement près de vous. Soyez très prudent lorsque vous vous engagez dans les voies d’accès, ou lorsque vous en sortez. 

Soutenu par