Il y a 73 047 kilomètres de voies ferrées et environ 55 000 passages à niveau publics, privés et piétonniers au Canada. Aujourd’hui, les trains sont plus silencieux que jamais et ne peuvent pas s’arrêter facilement une fois en marche.

Conseils de sécurité à proximité des voies ferrées

Traversez au bon endroit et au bon moment.

Ne traversez qu’aux passages à niveau désignés des voies ferrées. Ne prenez pas de raccourcis et ne tentez pas de traverser les voies ferrées lorsque les feux clignotent et que la barrière est abaissée. 

Respectez les signaux.

Ne contournez jamais une barrière fermée. Les feux clignotants et les barrières sont activés aux traverses 20 secondes seulement avant le passage du train. Ce n’est pas suffisant pour traverser les voies.

N’entrez pas sans permission.

Un terrain ferroviaire est une propriété privée. Évitez les voies ferrées, les gares de triage, les tunnels et les ponts. N’utilisez pas les pistes comme sentier de promenade ou comme arrière-plan pour faire des photos. Les intrusions peuvent donner lieu à une amende et sont la principale cause de décès et de blessures sur les voies ferrées.

Assurez-vous que la voie est libre.

Si vous devez traverser une voie ferrée, arrêtez-vous, regardez et écoutez avant de traverser.

Un train ne peut pas s’arrêter aussi rapidement qu’une voiture.

Il faut beaucoup plus de temps et d’espace à un train qu’à une voiture pour s’arrêter complètement. Même en cas de freinage d’urgence, il faut jusqu’à 2 kilomètres à un train pour s’arrêter complètement. Contrairement à une voiture, un train ne peut pas dévier de sa course pour éviter une collision. 

N’essayez jamais de battre un train de vitesse.

Les trains sont plus près de vous et avancent plus vite que vous ne le croyez. Un train de marchandises moyen, à 150 wagons, se déplace à 100 km/h. 

Tenez-vous à 5 mètres ou 16 pieds de la voie ferrée.

Des objets peuvent tomber d’un train. Tenez-vous à 16 pieds ou 5 mètres de la voie ferrée au moins, pour éviter d’être heurté par une chute d’objet.

Vérifiez qu’un deuxième train ne s’approche pas.

Après le passage d’un train, vérifiez qu’un deuxième train ne le suit pas ou ne s’approche pas sur une autre voie ferrée. Attendez la fin du passage du premier train pour vérifier que les deux voies sont libres et que vous pouvez traverser.

Ne franchissez jamais une voie ferrée à bicyclette.

Les roues de la bicyclette peuvent se coincer dans les voies et vous faire tomber. Poussez toujours votre bicyclette pour traverser les voies, quand il est possible de le faire sans danger.