Parachute veut que tous les Canadiens et les Canadiennes vivent longtemps et pleinement – et cela signifie être physiquement actif pour rester en santé, tout en prévenant les blessures graves. Ces guides indiquent comment éliminer les dangers liés aux activités sportives et physiques récréatives d’hiver en respectant les normes de sécurité et en utilisant l’équipement approprié.

Nous devons bouger davantage pour être en bonne santé

  • Seulement 39 pour cent des enfants de 5 à 17 ans atteignent les niveaux d’activité physique recommandés par les Directives canadiennes en matière de mouvement sur 24 heures pour les enfants et les jeunes.
  • Selon le Bulletin de l’activité physique chez les adultes 2019 de ParticipACTION, seulement 16 pour cent des adultes canadiens sont suffisamment actifs pour en retirer des bienfaits pour la santé. Le niveau d’activité requis équivaut à 150 minutes d’activité physique d’intensité moyenne à élevée par semaine. Cela signifie que huit Canadiens sur dix ne sont pas assez actifs.
  • 87 pour cent des adultes interrogés dans le cadre du Rapport En rythme 2018 de ParticipACTION ont convenu qu’ils devaient devenir plus actifs physiquement.
  • Parmi les obstacles à l’activité physique, mentionnons la routine quotidienne de l’emploi : les trajets quotidiens, les horaires occupés, l’utilisation de l’écran et la position assise excessive (56 pour cent des répondants); toutefois, 60 pour cent des répondants pensent avoir suffisamment de temps pour être plus actifs physiquement.